Fermer
Groupe Silvya Terrade
13/05/2021

Les 10 règles d'or d'un/une socio-esthéticien(ne)

Le milieu de l’esthétique et en parallèle de la socio-esthétique est un domaine professionnel de niche qui est en pleine expansion à l’heure actuelle. Le métier de socio-esthéticienne vous permet d’accéder à des postes faisant partie de structures diverses et variées telles que :

  • Socio-esthéticien(ne) en structure hospitalière,
  • Socio-esthéticien(ne) en Ehpad,
  • Socio-esthéticien(ne) en milieu carcéral,
  • Socio-esthéticien(ne) en pédiatrie,
  • Socio-esthéticien(ne) en centre pour handicapés,
  • Socio-esthéticien(ne) en centre d’addiction
  • Conseiller(ère), animateur(trice)/commercial(e) pour une marque de produits de parapharmacie,
  • Enseignant(e) en cursus professionnel,
  • Saisonnier(ère) en station thermale…

Notre mission d’aujourd’hui est de vous faire connaître à travers les 10 règles d’or ce merveilleux métier qu’est la socio-esthétique.

 

1.   Une bonne présentation et hygiène personnelle tu t’imposeras
C’est le reflet de notre métier. Comme son nom l’indique, l’esthétique dans tous les sens du terme est primordiale dans notre branche. Un professionnel de socio-esthétique se doit d’être irréprochable sur sa présentation mais également sur son hygiène. Exerçant le métier auprès de populations fragilisées, il est impératif de travailler dans un environnement sain, afin d’accompagner au mieux les patients.


2.   
Toujours un sourire tu esquisseras
C’est le cœur de notre métier : apporter du soleil dans la vie des personnes en condition fragile. Le sourire sera ton meilleur outil de travail.

Les personnes atteintes physiquement, psychologiquement ou même étant en détresse sociale se trouve parfois dans le besoin : une main tendue, un sourire complice, un regard attendrissant, un conseil sincère font partis des gestes simples mais apportant énormément de réconfort et de force pour continuer à se battre et se relever des situations traversées.

3.   La discrétion et la neutralité tu adopteras
Comme en médecine, le secret professionnel prévaut en socio-esthétique. L’expérience d’une prestation de service avec un technicien de l’esthétique doit rester un moment agréable et relaxant. Certains clients se laissent à livrer quelques confidences pendant le soin.

C’est pourquoi, en bon professionnel, tu devras rester attentionné, fiable et assurer un résultat qui permettra à ton patient d’être entouré d’une bulle de douceur. Faire preuve de sobriété, de retenue et de tact est primordial. C’est ton rôle d’accompagner avec les mots et les gestes bienveillants des patients en mal de confiance et de guérison.

 

4.   Faire preuve de curiosité et de volonté d’apprendre tu ne manqueras pas
Nouveaux protocoles, produits, ou bien nouveaux postes, collègues, collaborateurs, ou encore mise à jour de la législation… La vie d’un professionnel de la socio-esthétique ne cesse d’évoluer ! D’autant plus que tes domaines de compétences sont larges ! Esthétique, cosmétologie, mais aussi immunologie, oncologie, dermatologie, psychiatrie… A toi de t’intéresser et de faire partie intégrante de l’entreprise dans laquelle tu travailles pour être chaque jour plus épanoui et cultivé.


5.   Le sens du contact, la rigueur et la minutie tu cultiveras
Toujours en contact avec sa clientèle, l’esthéticien(ne) en milieu social doit toujours rester agréable, disponible et être de bons conseils. Le lien établi avec les « patients » dans le domaine de la socio-esthétique est primordial et si particulier ! Il agit directement sur le moral et le mental de ces derniers et il faudra t’efforcer de maintenir des visites régulières. Satisfaire, accompagner tes patients et obtenir des résultats positifs est ton but !

Être attentif à chaque technique et geste esthétique même le plus superficiel est indispensable à la qualité de ta prestation et fait ainsi preuve de ton professionnalisme. Ne néglige aucun détail, quelle que soit la tâche qui te sera confiée ! Plus tu feras preuve de rigueur, de sérieux, plus tu deviendras un élément incontournable. L’exigence que tu apporteras à ton travail sera remarquée par tes clients et tes subordonnés.

 

 

6.   Ton réseau professionnel et ton image numérique tu soigneras
Souvent exercé en auto entreprise, un professionnel de l’esthétique social se doit de tisser un réseau solide et d’être en constante recherche de marché / clientèle. Afin d’assurer sa prospérité et sa pérénnité, un(e) socio-esthéticienne doit montrer à chaque instant sa capacité, son potentiel et sa valeur : en institut, en hôpital, en association, en EHPAD, en cabinet... autant d’endroits ou l’on peut retrouver des soins de confort.

Avant de te rencontrer, tes futurs partenaires feront sans doute leurs recherches sur ces bases d’informations incontournables : Facebook, Instagram, Twitter, et peut être même TikTok, Snapchat, Pinterest, Youtube, LinkedIn… Ils représentent donc parfois ta première image et il est bien connu que la première impression est la plus importante ! Pense à choisir correctement les photos que tu publies, elles doivent être de bonne qualité et cohérentes avec ton activité.

Avant de poster un statut, relis-toi afin d’éviter les fautes d’orthographe et n’hésite pas à user des hashtags pour ton référencement. C’est aussi grâce à ses réseaux que tu pourras entretenir et développer ta notoriété, ton réseau professionnel ; c’est-à-dire conservé les liens que tu as créé lors de tes diverses rencontres professionnelles : représentants, commerciaux, collègues, formateurs… Toutes ces personnes peuvent un jour, jouer un rôle essentiel dans ta carrière.


7.   Une attitude bienveillante et professionnelle tu auras
La bienveillance, c’est choisir d’apporter quelque chose de positif et de bénéfique à l’autre, et elle entraîne souvent des échanges positifs. Elle doit être au cœur de tes échanges. Le professionnalisme s’apprend et est souvent lié à ces notions d’action, d’entre-aide, de politesse mais surtout de respect.


8.   Une gestuelle assurée et harmonieuse tu favoriseras
Être professionnel de la socio-esthétique demande une réelle expertise. Manier des produits cosmétiques, sélectionner des manœuvres adaptées au moment opportun, utiliser le vocabulaire lié à la beauté, permettre la mise en valeur de ton client en quelques mots et gestes, et tout cela de façon harmonieuse : cela demande de l’entraînement. A toi de jouer !

 

 

9.   La satisfaction et l’écoute de tes clients tu privilégieras
Réaliser des soins de support et apporter du baume aux cœurs de tes patients ainsi qu’obtenir des résultats positifs est ton objectif le plus important ! Sans tes clients, ton activité quelle qu’elle soit ne saurait durer… L’écoute et la découverte de tes clients sont indispensables. Échanger avec eux par le biais de questions ouvertes, faire preuve d’empathie sans prendre de positions franches, c’est la clé pour toute relation de confiance.

En plus de les fidéliser, les clients heureux parleront de toi en termes favorables. Sache qu’un client mécontent partage 6 fois plus son expérience qu’un client satisfait ! N’oublie pas que nous vivons dans une société où les consommateurs peuvent instantanément faire part de leurs avis et sont très connectés.


10.   Tes équipes tu consulteras
Une coordination des plus soudée est admirable dans ce domaine professionnel. Tu dois mettre un point d’honneur à être vigilant aux protocoles que tu mets en place pour chaque patient et aux utilisations de produits neutres et testés souvent sur le plan dermatologique. Les préoccupations des patients ainsi que leurs contrariétés demandent un suivi assidu de la part des équipes qui les entourent. Ainsi des miracles de tes doigts tu feras !

 

Pour conclure, tous ces métiers se diversifient et prennent de plus en plus de place dans la société actuelle, car on accorde davantage d'attention à son image, à la recherche du mieux-être. Les traitements médicaux et médicamenteux des différentes pathologie s’avère souvent lourd et un accompagnement « bien-être » peut souvent être reconnu comme complémentaire voir indispensable. En te spécialisant en socio-esthétique, tu acquerras des connaissances diverses notamment en adaptant des soins visages, soins corps, maquillages, beautés des mains, beautés des pieds et modelages à toute sorte de patientèles/clientèles.

Le professionnel de la socio-esthétique peut être amené à exercer en auto-entreprise, libéral ou dans différentes structures et il est possible de se spécialiser plus précisément dans différents services comme en cancérologie, pédiatrie, soins palliatifs. Pour autant, la rigueur tient une place importante dans ces domaines, car la qualité du travail professionnel et l’accompagnement procuré à vos patients sont non négligeables et incontournables !

Tu te retrouves dans ces règles d’or ? Tu as envie de réaliser ton rêve ? Contacte l’une de nos écoles qui se fera un plaisir de répondre à tes interrogations sur ton projet professionnel !

Agathe SCHLIENGER & Charlotte TOUX REGAZZONI

Silvya Terrade GRAND EST

Lire la suite
Demande d'informations
En continuant, vous acceptez l'utilisation des cookies.
J'accepte
Personnaliser
Panneau de gestion des cookies

En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement.

  • Google Tag Manager

    Google GTM permet d'avoir une analyse complète du trafic sur le site.