Fermer
Groupe Silvya Terrade
08/11/2021

La Semaine Européenne pour l’emploi des Personnes Handicapées 2021

Cette nouvelle édition de la Semaine Européenne pour l’emploi des Personnes Handicapées se tiendra du 15 au 21 novembre 2021.

  • Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République 
  • Sous le Haut Patronage du Parlement européen
  • Sous le Haut Patronage du Ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation

L’objectif est de faire se rencontrer entreprises, politiques, associations, société civile et bien entendu demandeurs d’emploi en situation de handicap.

La SEEPH est l’occasion de s’interroger sur les différents dispositifs mis en place pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. C’est un moment d’échange et de partage où l’on peut s’informer et sensibiliser sur le travail des personnes en situation de handicap.

Mais la SEEPH c’est aussi et surtout des actions concrètes pour faciliter le recrutement. C’est pourquoi de nombreux évènements seront organisés un peu partout en France pour favoriser la rencontre entre entreprises et demandeurs d’emploi : HandiMouv’Emploi, forums…

Groupe Silvya Terrade souhaite sensibiliser ses équipes et élèves à travers toute la France sur cet évènement. C’est pourquoi, une forte communication sera faite sur les réseaux sociaux, notamment avec des témoignages de personne ayant un handicap au sein du Groupe.

Informations importantes à connaitre :

 

 

De très nombreux handicaps ne se voient pas, c’est pourquoi il faut faire attention à la représentation du fauteuil roulant pour caractériser les places de parking réservées !

Parmi les handicaps invisibles, on retrouve notamment :

  • Les maladies invalidantes (diabète, asthme, allergies, cancer...)
  • Les troubles musculosquelettiques (lombalgies, tendinites...)
  • Les troubles cognitifs et par exemples les troubles Dys (dyslexie...)
  • Les handicap mentaux (déficience intellectuelles)
  • Les handicaps psychiques (dépression, TOC, autisme, bipolarité...)
  • et bien d'autres !

 

Pour la troisième année consécutive, le handicap reste le principal motif de discriminations (22,7 %), loin devant l'origine (14,5 %) et l'état de santé (10,3 %) en 2019.

Elles sont particulièrement présentes dans le domaine de l'emploi, l'éducation et la formation ou encore les services publics.

 

 

Les maladies psychiques touchent plus d'une personne sur cinq et devraient devenir la première cause mondiale de handicap à l'horizon 2020 selon l'Organisation mondiale de la santé.

Dans ce « palmarès », la dépression (40 %) arrive largement en tête, suivie des troubles anxieux et des addictions*.

Rassurez-vous : emploi et handicap psychique sont loin d’être incompatibles !
La preuve ? De nombreuses personnalités reconnues pour leur talent, et que vous admirez sans doute, en sont atteintes. 

Parmi elles

  • Franck Sinatra, chanteur atteint de troubles bipolaires
  • Charles Baudelaire, écrivain ayant souffert de dépression 
  • John Nash, mathématicien et prix Nobel d’économie, atteint de schizophrénie

* Enquête « Global burden of disease study », publiée le 29 août 2013

 

 

Contrairement aux idées reçues seuls 15% des handicaps sont de naissance ou de l'enfance.

Le handicap apparait en effet essentiellement à l’âge adulte en lien avec des accidents, des maladies, ou le vieillissement. Tout le monde peut ainsi être concerné à un moment de sa vie !

La question du maintien dans l’emploi devient alors incontournable pour tout un chacun.

 

 

Chaque pays a sa propre langue des signes !

La langue des signes est une vraie langue avec son vocabulaire, sa grammaire et sa syntaxe. Ainsi, même deux pays qui ont la même langue parlée, comme la Grande-Bretagne et les États-Unis, n’ont pas la même langue des signes !

Cependant, la langue des signes n'est pas la seule manière de communiquer des personnes atteintes d'une déficience auditive... En effet, la grande majorité des personnes déficientes auditives utilisent en premier lieu le français oral. Le fait que 88 % du handicap auditif soit de l’ordre de l’acquis suggère que ces personnes ont eu accès au bain langagier dans leur jeune âge et ont appris à intégrer et à reproduire les phonèmes de la langue française.

Dans le cas d’une surdité profonde innée, il est tout de même possible d’apprendre à oraliser à l’aide d’un suivi orthophonique. La lecture labiale, l’utilisation de gestuelle co-verbale (appelé le "Langage parlé complété") et de la Langue des signes permettrons ensuite de comprendre la parole de l’Autre. 

 

Si vous souhaitez aller plus loin et tester vos connaissances sur le sujet, AGEFIPH a créé Handipoursuite, un quizz qui permet de tester ses connaissances sur le handicap et l'emploi : https://www.handipoursuite.fr/app/#/lebonprofil

 

 

Lire la suite
Demande d'informations
NOUVEAU : Master Manager Commercial & Business Developper.Découvrez le nouveau diplôme supérieur du Groupe Silvya Terrade.
Nous utilisons des cookies fonctionnels, nécessaires à la navigation sur notre site, ainsi que des cookies permettant de mesurer l’audience de notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici
J'accepte
Continue sans accepterPersonnaliser
Panneau de gestion des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels, nécessaires à la navigation sur notre site, ainsi que des cookies permettant de mesurer l’audience de notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici

  • Google Tag Manager

    Google GTM permet d'avoir une analyse complète du trafic sur le site.